Yoneda Kou nominée aux Sugoi Japan Award

Depuis 2015 le journal Yomiuri Shinbun et Sugoi Japan travaillent ensemble pour élire chaque année les meilleurs mangas, animes, light novels et romans de l’année passée, à travers des votes dans tout le Japon.

Pour cela, du 1er au 31 Juillet, un jury composé de fans et d’experts du milieu se réunit pour nominer 20 titres de chaque catégorie, ayant l’originalité et le potentiel d’être un succès à l’échelle internationale. Si les animes sont choisis dans un délai d’un an après leur sortie, il en est autrement avec les mangas, light novels et romans qui sont sélectionnées sur une période de plus de 3 ans.

Une fois les nominés annoncés, les lecteurs ont du 16 Novembre jusqu’au 3 Janvier pour faire part de leurs votes et ainsi décider du sort des titres nominés. En 2015, ce sont pas moins de 77 631 votes qui ont été recensés.

Taifu_Yoneda-Kou_Twittering-Birds-Never-Fly-T03

Yoneda Kou©Taiyo Tosho

Cette année et pour la première fois depuis la création des Sugoi Japan Award, un BL fait parti des nominés dans la catégorie Manga et il s’agit sans surprise de Twittering Birds Never Fly de Yoneda Kou (publié en France par Taifu Comics) ! Une série que le jury considère comme « libérée des clichés du genre BL et qui devrait même ravir les lecteurs habituellement désintéressés du genre, grâce à l’histoire détaillée de la vie de ses protagonistes diamétralement opposés ».

Les lecteurs Japonais ont du coup plus que quelques semaines pour décider de la place de ce chef d’œuvre du genre BL, aux côtés de grands titres tels que Tokyo Ghoul, Haikyuu!!, One Punch-Man, ou encore My Love Story.

Partager cet article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Commentaires

  • Une très bonne nouvelle pour Yoneda Kou, une belle récompense pour son travail et ses oeuvres, une préférence pour l’univers du labyrinthe des sentiments.

    Je suis d’accord, cela serait bien d’y voir Rihito Takarai pour 10 count.

    Hâte de découvrir les résultats.

  • Je n’ai pas encore lu ce manga, mais j’en connais d’autres de même auteur que j’ai vraiment apprécié comme le labyrinthe des sentiments. Donc je suis heureuse pour cette dernière, elle l’a bien méritée ! ^^

  • Pas surprise de voir Twittering Birds Never FLy plutôt qu’un autre BL, il a un côté « réaliste » qui ne se retrouve pas souvent dans d’autres manga du même style (j’entends par là les histoires avec des yakuzas ou des grands patrons d’entreprise).
    Fière de voir les BLs arriver au pouvoir ! xD

  • Ahhh je suis absolument ravie d’apprendre la nouvelle ! Le boy’s love évolue depuis quelques années et c’est plaisant de voir qu’il gagne même sa place auprès d’autres titres plus « populaires » et moins « centrés » sur un type de lecteur ! Twittering birds never fly a largement sa chance auprès du reste des titres !

  • C’est bien qu’ils laissent un délais de plus de trois ans pour les livres parce que, contrairement à un animé, l’histoire n’est pas racontée aussi vite dans les mangas, light novels et autres romans. Il faut quand même un certain laps de temps pour mettre l’histoire en place et permettre de juger son potentiel.

    Je trouve ça bien aussi que les fans puissent collaborer avec des experts pour composer le jury. Ils peuvent faire part de leurs avis, ce qui est plus représentatif de la réalité je trouve.

    Je suis contente qu’un BL ait été nominé. D’une part, ça doit faire plaisir à Yoneda Kou. Et d’autre part, ça montre que le BL est aussi à prendre en considération et que ce genre recèle d’histoires de qualité. Pourtant, je ne suis pas du tout fan de Yoneda Kou (mais je suis loin d’avoir lu toutes ses histoires), néanmoins je suis contente pour elle, pour ses fans et pour les lecteurs de BL. C’est un peu comme si on partageait cette petite victoire, comme il s’agit d’une importante reconnaissance du genre.

    Par contre, pour les « clichés du genre yaoi », je comprends que le jury ait pu vouloir s’affranchir de tout ça parce que c’est vrai que ces clichés ont la vie dur, et peuvent être à la fois exaspérants et à la fois très rébarbatifs. C’est donc rafraîchissant de pouvoir lire un manga BL où il n’y en a pas.

    Ca serait bien que dans le futur, Rihito Takarai soit aussi nominée avec 10 count par exemple. Parce que cette série aussi est atypique et très prenante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *