Twittering Birds Never Fly

  • Première édition VO2011
  • Première édition FR2013
  • TypeYaoi
  • GenreDrame, Érotique, Psychologique
  • Âge conseillé+16
  • Prix public8,99 €
  • Nombre de volumesVF : 4 / ?
    VO : 5 / ?

Résumé

Yashiro, un masochiste totalement dépravé, patron d’un clan de yakuza et de la société de finance Shinsei, embauche comme garde du corps Chikara Dômeki, un homme taciturne et peu bavard. Yashiro tombe peu à peu sous le charme taciturne de Dômeki, mais ce dernier reste impassible aux avances de son patron. C’est le début d’une histoire oppressante entre Yashiro qui ne parvient pas à surmonter ses traumatismes d’enfance et Dômeki qui tout en obéissant sans mot dire aux ordres de son patron, cache au fond de lui une cicatrice plus profonde…

14 Illustrations

> <

4 Volumes

> <

Commentaires

  • Je n’ai pas encore laissé de commentaire sous ce chef-d’œuvre ? O.o
    Que dire ? Yoneda Kou est définitivement devenue déesse du yaoi à mes yeux avec CE titre. TOUT est là.
    Des personnages dérangés, avec leurs blessures, leurs excentricités, leurs hontes aussi et toujours cependant ce côté adorable qui vous donne envie de les prendre dans vos bras.
    Un scénario (avec des yakuza, yay !) stimulant, dans un monde sombre et avec pourtant cette touche d’humour engendrée par les réactions décalées et imprévisibles de Yashiro.
    Un style graphique convenant parfaitement au tout, et pour lequel j’ai un grand attachement personnel.
    Si vous n’avez pas lu cette série, courrez l’acheter ! Moi je pleure mon désespoir dans l’attente du prochain tome.

  • Franchement, si il y a un titre de YONEDA Kou à avoir dans sa collection, c’est bien celui-là!
    Les dessins servent très bien l’ambiance sérieuse et froide de l’univers yakuza et font en même temps passer énormément d’émotions.
    Deux personnages que tout oppose, qui sont très crédibles et loin des stéréotypes « habituels » qu’on peut trouver dans le genre. Leur background est bien développé, ce qui leur donne plus de profondeur et les rend à la fois attachants et humains.
    La relation qui lie Yashiro et Dômeki est vraiment complexe et fascinante: attraction et interdépendance s’entremêlent et se rejoignent pour décrire une forme d’amour à laquelle je n’avais jamais été aussi sensible…bref, c’est beau quoi!♥♥
    C’est incontestablement un des yaois qui m’a le plus touchée et que je n’hésiterai pas à conseiller à ceux et celles qui souhaitent découvrir l’auteure ( et pourquoi pas le monde merveileux du yaois 😉 )
    Vivement la sortie du tome 4!

  • Aaah Saezuru Tori wa Habatakanai… Un gros coup de cœur pour ce yaoi ! L’histoire est complexe à souhait, les personnages torturés la rende très prenante et on a vraiment envie de savoir la suite. Sans oublier le contexte, Yashiro étant à la tête d’un clan yakuza.
    Je guette toujours les nouveaux chapitres avec impatience, ne pouvant attendre la sortie française. J’aime comme les rôles semblent s’inverser lorsque la relation entre Yashiro et Domeki évolue.

  • J’ai été agréablement surpris par le travail de l’auteure sur cette oeuvre. L’histoire est pour le coup très originale malgré son côté sombre pas souvent abordé à travers des yaoi. La relation entre le garde du corps et le yakuza est assez …. spéciale ? Mais ça n’enlève en rien la qualité de l’oeuvre à lire sans hésiter pour une touche d’originalité dans ce monde de publications de yaoi à profusion.

  • L’univers yakuza n’étant pas si original que ça, la mangaka nous livre ici un couple des plus hors du commun, un Yakuza nymphomane et son garde du corps…. Frigide ! L’évolution des deux personnages est vraiment intéressantes et leurs histoires l’est tout autant, c’est, à mon gout, un must have, dans la veine des yaoï « mature » aux côtés de In these words, 10 count, ou encore deadlock !

  • Une oeuvre relativement sombre mais malgré tout, beaucoup de choses sont dites et son à dire. Pour tous ceux qui hésite , lancez-vous. Le graphisme ainsi que l’histoire sont particulièrement travaillés; j’admire YONEDA Kou pour son travail.
    En effet, c’est une oeuvre qui met du temps à sortir ce qui peut en stopper plus d’un, mais en toute sincérité ne vous limitez pas à cela.
    Cette oeuvre à un grand potentiel et j’ai personnellement hâte de voir l’évolution qu’elle va suivre.
    De plus les personnages sont détaillés tout en finesse, j’admire Yashiro et sa personnalité hors norme, elle est plus que complexe et comprendre le personnage n’est pas chose facile, bravo à l’auteur pour ça !
    Sinon, merci à toi Ghost, c’est grâce à l’un de tes articles que j’ai découvert l’auteur et son univers :)♥

  • Une oeuvre relativement sombre mais malgré tout, beaucoup de chose sont dit et son à dire. Pour tous ceux qui hésite , lancé vous. Le graphisme ainsi que l’histoire sont particulièrement travailler; j’admire YONEDA Kou pour son travail.
    En effet, c’est une oeuvre qui met du temps à sortir ce qui peut en stopper plus d’un, mais en toute sincérité ne vous limitez pas à cela.
    Cette oeuvre à un grand potentiel et j’ai personnellement hâte de voir l’évolution qu’elle va suivre.
    De plus les personnages sont particulièrement travaillé, j’admire Yashiro et ça personnalité hors norme, elle est plus que complexe et comprendre le personnage n’est pas chose facile, bravo à l’auteur pour ça !
    Sinon, merci à toi Ghost, c’est grâce à l’un de tes articles que j’ai découvert l’auteur et son univers :)♥

  • Bonjour,

    J’adore vraiment ce manga. J’espère qu’il y aura un tome 4 de cette série. Pour une histoire d’amour dans la mafia, je la trouve particulièrement réussie.

    Bravo au mangaka !

    1. Le 3ème volume est sorti le 1er Juin 2015 seulement au Japon. Il est sûr qu’il sortira également en France mais quand ? Seul Taifu peut en avoir une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

< >